L’agenda culturel strasbourgeois

classic
orchestre
Cet évènement est terminé, il s'est déroulé Samedi 25 mars 2017 de 16h30 à 17h30

Convivencia, chansons de la Renaissance

Visuel musique_classique
L’ensemble à l’allure gouailleuse Convivencia créé voilà une trentaine d’années par Bernard Revel et Friederike Schulz (photo), au parcours aussi exceptionnel qu’atypique, produit une heure musicale intitulée Hortus Delicarium, autour de chansons de France, madrigaux d’Italie, villancicos d’Espagne, musique elisabethaine, et de danses instrumentales.

Le duo fondateur s’entoure cette fois de Laurine Ryghini viole de gambe et Marie Garnier cornet à bouquin. Shulz assure la partie strictement vocale mais on l’entend également manier la vièle à archet, et Revel accompagne avec le luth et sa cousine la guiterne, très populaire à la Renaissance.

Avec Hassler, Senfl, Sermisy, Ortiz, Lassus, Morley ou Byrd, le quatuor visite les grands pays européens de la création musicale à cette époque, sur les textes de poètes tels que Petrarque ou Raleigh. L’instrumentarium vaut à lui-seul le déplacement !

La passionnante présentation de Friedericke Schultz excite la curiosité du mélomane :
L’Allemagne, représentée par des compositeurs comme Ludwig Senfl ou Hans Leo Hassler, témoigne d’une bourgeoise naissante ou les chansons cocasses et drôles résonnent dans les rues et les tavernes.
La France se montre savoureuse et délicate et nous livre des pastourelles et chansons d’amour, composées par Adrian Le Roy, Claudin de Sermisy ou Eustache du Caurroy.
L’Italie se dépeint par les rondes et danses d’Adrien Willaert, de Giovanni Kapsberger ou d’Orlando di Lasso, et rappelle ainsi le printemps fleuri d’un Botticelli.
L’Espagne amène le voyage vers des terres arides et sèches ou villancicos et romances chantent la tristesse et la mélancolie et pièces instrumentales et danses témoignent d’une virtuosité hors pair.
L’Angleterre, pour terminer, donne un ton plus sombre : ’The willow song’, une chanson anonyme laisse deviner la densité des luth-songs qui porté à leur perfection par John Dowland. Les danses comme ’Joyne hands’ issus des Masks, pièces divertissantes du théâtre-musical, nous ouvrent les portes vers le théâtre élisabéthain de Shakespeare.

La Renaissance a été une grande période d’échanges culturels. L’École Franco Flamande a inspiré la plupart des grandes Écoles de composition partout en Europe. Les souverains et les mécènes ont favorisé ces initiatives. Le traité de Cambrai de 1517 témoigne déjà d’un premier rapprochement, Charles Quint, Maximilien et François 1er y reconnaissent le respect et une certaine forme d’ouverture de leurs frontières respectives.

L’Europe d’aujourd’hui a besoin de la Culture, autant que de l’Économie, pour afficher sa grandeur et son histoire au reste du monde. La Musique, inscrite dans cette Histoire, témoigne de l’importance de la convivialité et de la tolérance.
Le thème du voyage musical sur les terres européennes fascine les musiciens de l’Ensemble Convivencia depuis plusieurs années.
Notre nouveau programme succède en effet à une création de Convivencia en 2016 sur le thème de la musique liée au théâtre européen, Carnaval allemand, Farce française, Commedia dell’Arte et Théâtre espagnol du temps de Cervantès. Nous saluons en ce printemps la sortie d’un enregistrement sur la musique du siècle d’or espagnol.

Entrée libre.
La vueLa cartePlus d'infos

Le Temple Neuf

Place du Temple Neuf 67000 Strasbourg

Partager ce concert

Partager sur Facebook

Sinon...

Les autres évènements : musique_classique

28 concerts de musique classique à venir