A spurious Tale

A Spurious Tale est un groupe de musique irlandaise basé sur Strasbourg.

Les rythmes endiablés de la musique irlandaise rencontrent le charme désuet des vieilles chansons américaines. Reels, jigs et polkas croisent sur leur route ragtimes, oldtimes et classiques du bluegrass. Le groupe a Spurious Tale est issue de la rencontre de quatre jeunes musiciens à Strasbourg en 2010.
Chacun d’eux porte un bagage musical différent, qu’il soit issu du jazz, de la country (celle qui est bien), du métal ou de la musique traditionnelle irlandaise -évidemment- mais aussi alsacienne, bretonne, ou bien encore bulgare.
A Spurious Tale est un groupe au nom pas facile à retenir mais qui joue une musique entrainante et vivifiante jusque tard le soir : à Strasbourg, et ailleurs…


– TOM
(violon & banjo)

Tom Freudenreich joue du violon, du banjo et de la mandoline dans a spurious tale. Essentiellement autodidacte, c’est au cours de nombreuses rencontres avec les milieux des musiques et danses folks et traditionelles qu’il a appris ces instruments. Il s’initie tout d’abord aux mélodies à danser des bals folks, aux airs bretons, alsaciens, poitevins et morvandiaux, puis se concentre davantage sur les répertoires irlandais et québecois.


– EFLAMM
(guitare, banjolélé & chant)

Efflam labeyrie est guitariste, chanteur et banjoléliste dans a Spurious Tale. Illustrateur / dessinateur de Bande dessinée de formation, il entreprend et abandonne plusieurs fois l’apprentissage de la guitare jusqu’à s’y coller pour de bon. Féru de l’accordage « DADGAD » il commence d’abord par la musique traditionelle bretonne puis c’est en 2009 à son arrivée à Strasbourg qu’il se familiarise avec les rythmes irlandais. C’est au même moment qu’il découvre le ukulele, puis de fil en aiguille, les chansons de George formby, le bluegrass et l’oldtime music.


– JULIEN
(cornemuse irlandaise & bodhran)

Julien Desailly joue du uilleann pipes, du bodhràn et toute sortes de flûtes dans a Spurious Tale. Ses premiers pas oscillent entre le métal et le punk (il est alors batteur). C’est plus tard qu’il découvre le uilleann pipes et la gaïda (respectivement cornemuses irlandaise et bulgare) Il expérimente alors une musique traditionelle imaginaire avec le groupe Bartok, puis c’est en débarquant à Strasbourg pour poursuivre ses études en bande dessinée qu’il rencontre les autres membres du groupe et s’attaque plus sérieusement au répertoire irlandais.

 

Leur premier album est enfin disponible !
Vous pourrez y trouver des chansons et morceaux traditionnels irlandais, américains, canadiens (à notre sauce évidemment), ainsi que des compositions. Il a été enregistré et mixé au downtown studio à Strasbourg et masterisé par Robin Schmidt à Karlsruhe (Allemagne). Caroline nous a peaufiné la belle pochette…

http://aspurioustale.com
facebook.com/A-Spurious-Tale