L’agenda culturel strasbourgeois

cinéma
documentaire
projection débat
rencontre
Cet évènement est terminé, il s'est déroulé Jeudi 11 octobre 2018 de 19h à 21h

Visuel cinéma
Let There Be Light
(Que la lumière soit)
John Huston, 1946, 59’
United States Army Pictorial Services

A la fin de la seconde guerre mondiale, des soldats, choqués nerveusement par les combats, sont soignés par hypnose au Mason General Hospital, à Long Island.
« Nous filmions sans interruption les traitements et surtout les entretiens entre médecins et patients… À mesure qu’ils guérissaient, les malades acceptaient la caméra comme faisant partie du traitement. Les docteurs remarquèrent même qu’elle semblait les stimuler… Je compris que l’essentiel de la santé psychique, c’est l’amour que l’on donne et que l’on reçoit. »

Mobilisé par l’U.S. Army dans le détachement Signal Corps à partir de 1942, John Huston (Les Désaxés, Les Racines du ciel, Les Gens de Dublin) réalisera trois documentaires produits par l’armée américaine.
Témoignage des blessures psychologiques et les stress post-traumatiques ressentis par les soldats revenus du front, Let There Be Light avait créé une vive polémique et fut censuré. Il n’a été montré publiquement pour la première fois qu’en 1981 lors du festival de Cannes, et reste aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs films jamais réalisés sur les conséquences psychologiques de la guerre.

En présence du docteur Georges Federmann, psychiatre à Strasbourg

Dans le cadre de l’exposition Cauchemars du passé : douleurs et démences dans les tranchées, au Musée Alsacien du 12 au 15 septembre 2018
Entrée libre dans la limite des places disponibles


//////////// Cauchemars du passé. //////////////
//// Douleurs et démences dans les tranchées ////

Pour cette nouvelle édition de « Cauchemars du passé », qui explore les côtés les plus sombres de la culture régionale, le Musée alsacien, en partenariat avec le Festival européen du Film fantastique, vous propose d’aborder l’horreur des tranchées. Œuvres et objets d’époque, interventions d’artistes contemporains vous transportent dans l’univers quotidien des Poilus où, de part et d’autre des lignes de front, les souffrances des corps n’avaient d’égales que celles des esprits.
La vueLa cartePlus d'infos
 Logo La Maison de l’image

La Maison de l’image

31, Rue Kageneck 67000 Strasbourg

Services proposés & tarifs :

Ouverte en 1999, par la Ville de Strasbourg, afin d’y accueillir les acteurs de la filière cinéma audiovisuel, elle est animée par l’association Vidéo Les Beaux Jours. Plusieurs associations professionnelles y ont leur siège.

Sites du lieu

Notre page dédiée à la Maison de l’image
http://www.videolesbeauxjours.org/
https://www.facebook.com/videolesbeauxjours2

Contact :

@ : vlbj@videolesbeauxjours.org
Tél : 03 88 23 86 51

[ Annoncer un évènement à la Maison de l’image ]

Partager cette projection

Partager sur Facebook

Sinon...

Les autres évènements : cinéma

23 séances spéciales à venir

Voir les séances dans les salles sur Google, Ciné-Strasbourg, Allociné et Cinéfil