Nous utilisons des cookies pour nous assurer du bon fonctionnement de notre site, pour personnaliser notre contenu et nos publicités, et analyser notre trafic.

Du jeudi 3 au mercredi 16 juin 2021 de 14h à 19h

« Abstraction »

Exclusivement consacrée à des expressions non figuratives, cette exposition réunit des artistes s’inscrivant plutôt dans la filiation de l’abstraction lyrique. Il s’agit en fait d’écritures privilégiant les ressources de la spontanéité afin de parvenir à transmettre ou provoquer quelque chose de l’ordre de l’émotion, de l’évocation ou du choc poétique. Vibrations de couleurs, sensations à fleur de peau, formes abstraites mais pleinement évocatrices… telle est la promesse que se propose de tenir cette exposition…

 

Véronique Ball (peinture)

Elle partage son expression entre d’une part la sculpture et les volumes, systématiquement figuratifs, et la peinture, toujours non figurative. Elle a apporté pour cette exposition quelques-unes de ses toiles. Sur la base d’un canevas de départ souvent orthogonal, elle distribue d’une part des surfaces de tons unis dans des couleurs douces et neutres, du blanc, du gris, des couleurs sable et des beiges… et d’autre part des espaces de mouvement où se concentrent l’intensité et les contrastes des couleurs parfois vives, la libre prolifération des formes, et les effets de textures et de matières. Elle confie la part de son expression la plus intense à la spontanéité de son geste, tantôt large et ample, tantôt nerveux, automatique, répétitif ou scriptural. Elle n’hésite pas dans certaines de ses pièces à inclure des matières à texture afin d’apporter plus de relief et d’intensité à ses compositions et de pousser plus loin encore ses possibilités d’expression. Au total, en mobilisant ces différents moyens, elle réalise des compositions à la fois dynamiques et équilibrées, toutes au service d’une seule et même idée : exprimer la pulsation de la vie.

 

 Elizabeth Bouvret (peinture)

C’est pour ses peintures abstraites enlevées, expressives et très spontanées qu’on la connait le plus habituellement. Elle a apporté pour cette exposition des collages en petit format et des peintures acryliques. Les collages sont réalisés à l’aide de peintures acryliques déchirées. C’est l’occasion de jouer les contrastes fortuits entre couleurs et textures, et de jouer aussi la déchirure et le bord déchiré comme élément d’expression. Avec toujours beaucoup d’invention, et avec en tête l’espoir d’un surgissement poétique, espoir rarement déçu. Les peintures qu’elle a apportées sont elles aussi de facture abstraite. Dans ses travaux, la figuration surgit toutefois de temps à autres du coeur de l’abstraction. C’est le cas ici, avec ses pièces aux allures de petits paysages nuageux, laissant deviner ici une ligne d’horizon et là l’ouverture d’un ciel…

 

 Heidi Haas (peinture)

Nébuleuses, nuages, vents, brumes, feu, lave, cendres… l'évocation de ces éléments toujours en mouvement forment l'essentiel de son inspiration. Il s'agit bien d'évocation et non de description, ces paysages imaginaires ne sont que suggérés par les compositions abstraites. Elles sont tantôt colorées, évoquant des forces telluriques et des jaillissements volcaniques. Elles sont tantôt dominées par des gammes de noirs, gris et blancs, tout justes rehaussées de quelques touches de couleurs, évoquant fumées, tempêtes et ciels crépusculaires…

 

 Daniel Jung (sculpture)

A la fois peintre et sculpteur, il a apporté pour cette exposition quelques-unes de ses pièces en volume. Il a abordé dans la réalisation de ses sculptures une grande diversité de matières, associant souvent plusieurs d’entre elles dans une seule et même pièce : verre, plastique, caoutchouc, papier… Avec toujours une idée en tête : animer la matière inerte en l’exposant aux jeux de lumière et en lui imprimant des formes dynamiques et équilibrées. C’est ainsi que les pièces qu’il réalise possèdent toujours, à des degrés plus ou moins accentués, un caractère profondément organique et proche du vivant, bien qu’il s’agisse exclusivement de réalisations non figuratives. Pour cette exposition, il a apporté quelques pièces toutes récentes taillées et sculptées dans le bois.

 

 Laurence Scheer (peinture)

C’est pour marquer le lien avec la nature et avec notre environnement naturel qu’elle a réalisé cette série de pièces abstraites, intitulée « Chemins buissonniers ». Sollicitant sa sensibilité écologiste et relayant nos inquiétudes collectives à l’égard du devenir de notre planète, elle se refuse à toute différenciation abusive entre nature et humanité. Elle a réalisé ces pièces avec en tête son univers intérieur et onirique, qu’elle a cherché à mettre en relation avec les questions actuelles relevant des atteintes portées à la durabilité de notre niche écologique. Il en résulte des réalisations où dominent les gammes de verts, de jaunes d’or, de terre sombre, mêlées à quelques touches de bleu azur… Selon le regard que l’on y porte, l’ensemble évoque assez nettement des paysages ou des cartes de territoires, avec masses et ensembles végétaux, ciels et nuages, reflets et étendues d’eau …

 

 Julilith Seguin (peinture)

 C’est en animant des ateliers d’art-thérapie qu’elle s’est convaincue des connexions qu’établissent les couleurs et les rapports de couleurs avec les émotions humaines. D’un autre côté, chaque création est pour elle l’occasion d’une aventure ou d’un voyage pour une destination à découvrir en cours de chemin. Elle a apporté pour cette exposition une série de peintures abstraites réalisées à l’acrylique. Si son parcours d’artiste s’organise autour de la couleur et des harmonies que génère l’ouverture d’un éventail chromatique très divers, les gammes de bleus semblent plus fréquemment sollicitées. La couleur est traitée tantôt en grandes séquences unies, tantôt en surfaces émanant d’avantage d’une recherche gestuelle. Les compositions ménagent fréquemment des points d’attention où la focale se resserre autour de quelques éléments plus nettement graphiques et de plus faible échelle, rompant à dessein le rythme ample de la respiration d’ensemble.

 

 

AIDA Galerie

Elle est la galerie d’art de l’Association des Artistes Indépendants d’Alsace (AIDA). Sa vocation principale est la diffusion artistique des travaux réalisés par ses membres. Plus ponctuellement, elle organise de grandes expositions collectives « hors les murs » dans les villes alsaciennes, participe à des échanges avec d’autres associations d’artistes hors d’Alsace (par exemple en Pays de Bade ou en Lorraine) ou accueille les expositions d’artistes invités. AIDA Galerie organise dans ses murs chaque année plus d’une vingtaine d’expositions.

 

 

L’AIDA

L’AIDA (Association des Artistes Indépendants d’Alsace) est la plus ancienne association d’artistes d’Alsace en exercice. Ses origines remontent aux années 1900. Elle compte aujourd’hui plus d’une centaine de membres, tous artistes des arts visuels, vivant et travaillant en Alsace ou en lien avec cette région. Les ateliers des artistes de l’association sont répartis dans toute l’Alsace, si bien qu’on peut dire que l’AIDA est un animateur de la vie culturelle régionale. Tous les courants ont droit de cité. La grande diversité des modes d’expression constitue d’ailleurs l’une des positions revendiquées de l’association. Elle peut amener les écritures les plus contemporaines et les démarches les plus inclassables à se confronter avec des formes d’expressions plus traditionnelles. Seule exigence de sélection des membres : la qualité artistique des travaux et le professionnalisme des artistes.

Aucun commentaire sur cet évènement,
Signaler une erreur
ou connectez-vous pour publier un commentaire

aida.galerie.strasbourg@gmail.com

Lieu : galerie Aida

Adresse : Rue Grand Rue

Ville : Strasbourg

Quartier : Centre ville

Département : Bas-Rhin

Région : Grand Est

Pays : France

Marc GOETZ a annoncé cet évènement

Publié le 03/06/2021 à 18:20
Mise à jour le 03/06/2021 à 22:48

Modifier cet évènement

Prochainement

Du mercredi 19 mai au dimanche 19 septembre 2021
Entrée libre
Du mercredi au dimanche de 15h à 19h jusqu'au samedi 26 juin 2021
Tarif non communiqué
Ouvert tous les jours de 14h à 20h jusqu'au dimanche 13 juin 2021
Du jeudi 3 au mercredi 16 juin 2021 de 14h à 19h
Ouvert tous les jours de 14h à 18h jusqu'au dimanche 13 juin 2021
Halle Gruber Obernai, Obernai
Entrée libre
Du samedi 12 au dimanche 13 juin 2021
Tous les mercredis, samedis et dimanches jusqu'au dimanche 26 septembre 2021
Du jeudi 17 juin au samedi 17 juillet 2021 - Du mercredi au samedi
Du vendredi 18 juin au vendredi 27 août 2021 de 20h30 à 22h30
Du samedi 19 au dimanche 20 juin 2021 de 10h à 19h
Du jeudi 22 juillet au samedi 9 octobre 2021
Espace Cryogénie, Strasbourg
Entrée libre