Le dimanche 7 avril 2019 à partir de 11h

L’Imaginaire: György Kurtág/ Játékok

« Jouer de la musique » : l’expression est passée dans plusieurs langues européennes, mais la dimension « ludique » qu’elle suggère, est-elle toujours présente ? A cette question, le compositeur hongrois György Kurtág a choisi de répondre par l’affirmative à travers les « Játékok », qui, précisément, signifient « Jeux » en hongrois. Commencée en 1973 pour être terminée en 2010, cette série de « miniatures » musicales est une des œuvres majeures du compositeur.

« L’idée de composer les « Jeux » m’a été inspirée par des enfants jouant spontanément avec le piano, des enfants pour qui l’instrument est encore un jouet. Ils l’expérimentent, le caressent, "l’attaquent" parfois et ils laissent courir leurs doigts. (…). Il s’agit "d’expérimenter" son instrument plutôt que "d’apprendre à jouer du piano" » expliquait György Kurtág.

Nés des ces observations, les « Játékok » poursuivaient au départ un but à la fois pédagogique et émancipateur: l’enfant apprenant le piano avait ici le droit d’expérimenter, de « s’amuser », bref, de bousculer les frontières parfois rigides de ce que l’on a « le droit ou pas le droit de faire » en tant qu’apprenti musicien...C’est ainsi, selon Kurtág, que l’élève pouvait approcher les techniques audacieuses de la musique contemporaine.
Ce parti-pris de départ « libère » Kurtág lui-même : les « Játékok » deviennent peu à peu son propre « terrain de jeu ».
Alors que, dans ses jeunes années, il se sentait incapable de se mesurer à Béla Bartok, Kurtag s’affranchit, à travers cette œuvre au long cours, de l’ombre tutélaire du grand maître de la musique hongroise, pour y développer son propre univers. Il y expérimente ses idées, et y glisse toutes sortes de clins d’oeil, hommages, et retranscriptions d’oeuvre. De Tchaïkovski à la Renaissance en passant par le Baroque, le compositeur dresse un journal musical intime, à la fois très personnel et en même temps universel. Le jeu instrumental y renoue avec cette dimension ludique et spontanée, indispensable à une interprétation vivante et inspirée.

L’Imaginaire invite à redécouvrir cette œuvre et ce compositeur, Les pianistes Maxime Springer et Gilles Grimaître interprètent lors de ce concert l’intégrale des pièces pour piano à quatre mains. Ils seront les passeurs vers l’univers d’un compositeur attachant, habité par un infatigable appétit de liberté.

Programme
György Kurtág – Játékok
Pièces pour piano à quatre mains

Maxime Springer et Gilles Grimaître, piano

Infos pratiques:
Faubourg 12, 12 rue du Faubourg de Pierre à Strasbourg
Bus L3 "Faubourg de Pierre" ou L6 "Pont de Pierre"

Crédit image (c) Margaux Frajer

http://www.limaginaire.org
Aucun commentaire sur cet évènement,
Signaler une erreur
ou connectez-vous pour publier un commentaire

concert classique

Lieu : Faubourg 12

Adresse : Rue du Faubourg de Pierre

Ville : Strasbourg

Quartier : Quartier Gare

Département : Bas-Rhin

Région : Grand Est

Pays : France

Cet évènement est annoncé anonymement !

Publié le 24/07/2020 à 15:09

Modifier cet évènement